L’attrait pour les diamants et autres pierres précieuses est au beau fixe, séduisant même un nouveau public de « millennials ». Continuer à lire